Pour le grimpeur, la Palud-sur-Verdon constitue un camp de base quasi obligatoire. C'est de là que sont accessibles le plus facilement la plupart des sites.

Le village est très animé les mois de juillet et d'août, ainsi que les gros week-end de Pâques, 1er et 8 mai, Ascension ,Toussaint etc... se côtoient alors une forte population de grimpeurs, français et étrangers (innombrables Italiens début mai !) de nombreux randonneurs attirés , principalement par le célèbre sentier Martel, et des masses d'adeptes du tourisme automobile, ceux là même qui s'esbaudiront de vos exploîts au belvédère de la Carelle...

Le reste de l'année l'ambiance du village est beaucoup plus tranquille, certains locaux parvenant même à être parfois aimable avec les "estrangers"...

Vous trouverez à la Palud l'essentiel des facilités offertes par la civilisation. La superette , le bureau de tabac , la station service et la boulangerie sont ouverts, presque toute l'année, tous les jours en saison, un peu moins souvent en hiver (un jour sur deux en hiver, avec généralement une courte période de fermeture complète au plus profond de l'hiver, en février).

Attention, la station service la plus proche fonctionnant 24h sur 24 sera, soit à Castellane (25km.), soit à Riez (35km.).

La poste survit comme elle peut! Elle reste ouverte tous les jours, mais de moins en moins longtemps, et avec des horaires fluctuants...

Le seul distributeur de billets du village se trouve à l'intérieur du bureau de poste, et n'est donc pas accessible en dehors des horaires d'ouverture (donc jamais les week-end ni en soirée); en cas de nécessité, il faudra aller jusqu'à Moustiers ou Castellane...

Deux cabines téléphoniques à carte sont situées en face des bar et à coté de la poste.

Le réseau Orange passe très bien dans toute la région et couvre la plupart des secteurs d'escalade; en cas de secours, ça peut servir... Pour les autres réseaux, c'est plus difficile...A noter, les célèbres “poubelles SFR”, en sortant de la Palud en direction de Chateauneuf, seul endroit où ça passe !


Deux magasins d'escalade, le très classique Perroquet Vert dans le centre du village, et Vé Climbing, dans la zone artisanale, vous permettront d'acheter ou de compléter votre matériel à des tarifs très compétitifs.

Deux bars vous permettront d'arroser dignement vos victoires ou de noyer vos défaites. Vous y trouverez les topos en consultation.

En hiver, le bar du haut (Bar de la Place) est le seul endroit où il sera possible de manger. En saison le choix est un peu plus vaste (crèperie le Tilleul, camion à pizza...) mais si vous désirez impressionner votre copine (ou votre copain), il faudra prendre la voiture ! On recommande tout spécialement la Ferme Ste-Cécile à Moustiers, ( cuisine gastro pas prétentieuse !), l'Auberge du Point Sublime (04.92.83.60.35) à Rougon (ne pas rater les desserts , vue imprenable sur l'entrée des gorges!) et le gite-resto Chalet le Refuge pour l'ambiance, perdu au fin fond de la vallée du Baou.


Le camping est une bonne solution d'hébergement pour la période estivale. Il y en a de nombreux, tous ouvrant généralement de mai à octobre, rarement plus tard.... Le camping de Riton, à l'entrée du village est le camp de base historique des grimpeurs; il est pourvu d'un propriétaire aimable et d'un vaste auvent en dur permettant de manger au sec et facilitant les relations humaines !

Tout aussi excellent est l'accueil qui vous sera fait au camping à la ferme chez Toche.

Si vous souhaitez un cadre plus bucolique, posez vos bagages au camping de Mayreste, le seul a être vraiment dans les Gorges (par contre c'est à 8km du village, la solitude n'a pas de prix !).


Officiellement interdit, le camping sauvage est généralement toléré à condition de ne pas laisser de tentes en place, de ne pas se poser trop en vue, et surtout, de n'allumer aucun feu !!! Les amendes peuvent être lourdes et un incendie récent a rendu tout le monde prudent...


En dehors de la saison estivale, ou si vous souhaitez plus de confort, vous trouverez à la Palud de nombreux gites. On vous recommande d'abord le nôtre , (forcément !): gite l'Arc-en-Ciel, sur la place de l'église, hébergement de type refuge, un petit dortoir de 12 places maximum, demi-pension possible, ouvert presque toute l'année, réservation prudente, surtout en hiver ! (NB: on peut aussi y louer des VTT).

Si vous souhaitez plus confortable , mais aussi plus cher, on vous envoie à l'Escalès (petites chambres, jardin très agréable en été), ouvert seulement en saison, ou au Perroquet Vert, qui propose aussi des chambres

Même si la demi pension n'est pas toujours obligatoire, il est impossible dans ces gites de se faire sa propre cuisine. Seule l'Auberge de Jeunesse propose cette formule à ses clients.


Pour un petit groupe, une location d'appartement à la semaine peut aussi s'avérer une bonne solution. Il y en a de nombreuses, mais on vous recommande particulièrement ceux de M et Mme Cauvin( à l'entrée du village) et celui du Col d'Ayen (3km avant le village en venant de Moustiers)

Enfin, vous trouverez aussi quatre hôtels dans des niveau de prix (et de confort !) variés.



On est bien d'accord, en escalade, ce qui est bien c'est d'être autonome ! Encore faut il apprendre à le devenir ! De plus les Gorges du Verdon sont un site, certes fantastique, mais un peu compliqué à apprivoiser … En tout état de cause, il n'est forcément idiot ou déshonorant de faire appel à un professionnel. La Palud est sans doute le lieu de France accueillant le plus de moniteurs d'escalade au mètre carré !

Vous en trouverez de très compétents au Bureau des Guides du Verdon (c'est nous qui faisons ce site, on ne va pas dire du mal quand même !) pour peu qu'ils aient eu le courage d'ouvrir leur échoppe. (sinon tél: 04.92.77.30.50). Vous y trouverez là aussi toutes les infos souhaitées sur les voies du coin.

Un centre UCPA propose , lui, des formules de stage à la semaine

Comme on est très mauvais commerçants, on vous recommande aussi la fréquentation de Pascal Faudou, ouvreur infatigable et coupable d'une grande partie des belles voies ouvertes ces derniers temps dans le coin.

Pour info, une grande voie avec un professionnel revient, en gros, entre 100 et 300€ selon la longueur et la difficulté.



Voilà! Nous espérons que ces infos vous auront aidé à préparer votre séjour dans la région !

Vous trouverez toutes les adresses que nous avons oubliées sur le site officiel du village